Documents de stratégie

  

STRATEGIE NATIONALE DE L’APPROVISIONNEMENT EN EAU  POTABLE

STRATEGIE NATIONALE DE L’APPROVISIONNEMENT EN EAU  POTABLE EN MILIEU RURAL DU BENIN 2005-2015

 

        La stratégie de l’alimentation  en eau potable en milieu rural est un instrument de la politique nationale du Bénin en matière de distribution d’eau potable et d’équipement de la zone rurale en infrastructures hydrauliques. Elle tient compte de la Stratégie de la Réduction de la Pauvreté et des Objectifs de Développement du Millénaire, et oriente l’action du gouvernement dans le secteur par des principes directeurs et un plan d’action en vue de sa mise en œuvre. De 1980 à 1990, la Décennie internationale  de l’eau potable et de l’assainissement (DIEPA),  a permis au gouvernement du Bénin d’améliorer son taux de couverture  par la  construction d’environ 430 points d’eau par an. En 1990, le nombre de points d’eau potables disponibles était estimé à 5 350 environ. Sur la base d’une consommation de 15 l/jour /hab et un point d’eau pour 500 habitants, le besoin évalué pour cette même année était de 9 500 points d’eau.  Cependant, le manque de pérennité des investissements engagés a été le principal point faible relevé par le bilan de la DIEPA à la Conférence Internationale de New Delhi en 1990 . En vue de corriger la situation, plusieurs actions ont été entreprises par le Bénin : §         La stratégie adoptée par le gouvernement du Bénin en 1992  et mise en œuvre par les  Projets d’Assistance au Développement du secteur de l’alimentation en Eau potable et de l’Assainissement en milieu Rural   (PADEAR)   a permis de mobiliser environ 65 milliards de FCFA (soit 114 millions de US$)  et de réaliser 6 000 installations  hydrauliques (forages équipés de pompes à motricité humaine, puits cimentés à grand diamètre, adductions d’eau villageoises AEV)[1]. Le processus de planification de ces projets s’est basé sur l’approche par la demande. Les mécanismes mis en place par cette stratégie ont permis de passer de 430 points d’eau par an avant 1990 à environ 550 points d’eau de 1990 à 2001.  §         En tenant compte  de la répartition géographique  des populations et pour faciliter l’accès pérenne à l’eau potable à un plus grand nombre, la norme d’équipement est passée de 1 point d’eau pour 500 hts à 1 point d’eau pour 250 hts. §         Après dix (10) ans de mise en œuvre, les axes stratégiques pour le développement du secteur sont devenus une réalité et une grande partie des acteurs s’y conforme.  Cependant, la relecture de la stratégie (adoptée en 1992) s’est imposée comme une priorité pour l’ensemble des acteurs du secteur afin d’inscrire les actions du secteur eau et assainissement  dans le nouveau contexte politique de la décentralisation, de tirer profit  des nouveaux instruments économiques mis en place (DSRP, OHADA, etc..) et de permettre d’atteindre les Objectifs de Développement du Millénaire qui, pour le Bénin, se traduisent par la réalisation de 1350 points d’eau par an d’ici 2015.

 

   Pour en savoir plus, télécharger les documents suivants :

 STRATEGIE NATIONALE DE L’APPROVISIONNEMENT EN EAU  POTABLE EN MILIEU URBAIN DU BENIN 2006-2015
      
      L’eau constitue une ressource rare et indispensable à la vie et au développement socio-économique du pays. L’alimentation, la santé et toutes les activités humaines dépendent de sa disponibilité en quantité et qualité suffisantes.Actuellement le secteur de l’AEP constitue une des priorités nationales,  consacrées dans les documents de  base du Bénin (DSRP, PAG2, OMD) et bénéficie d’importants appuis techniques et financiers par les partenaires au développement. En milieu urbain, depuis la Décennie internationale de l’eau potable et de l’assainissement (DIEPA), des efforts tangibles ont été réalisés en matière d’équipements des villes en installations hydrauliques modernes, d’augmentation du taux de desserte des populations et de gestion du service de l’eau par la mise en place depuis Janvier 2004 de la Société Nationale des Eaux du Bénin (SONEB). La stratégie nationale de l’AEP en milieu urbain 2006-2015 présentée dans ce document s’inscrit dans le cadre d’un processus plus large i) de la réforme qui touche le secteur de l’Eau (politique nationale de l’eau, GIRE, Code de l’eau, création de la SONEB, stratégie de l’hydraulique rurale), ii) de la décentralisation administrative et iii) des OMD et de la réduction de la pauvreté. Celle-ci vient compléter le dispositif des stratégies sous-sectorielles. Cette stratégie constitue un instrument de la politique nationale du Bénin en matière d’AEP en milieu urbain. Elle traduit la volonté de l’Etat de renforcer le développement du secteur de l’approvisionnement en eau potable en milieu urbain pour mieux satisfaire les besoins de la population et rendre plus efficace sa gestion. La stratégie définie s’est appuyée sur un diagnostic qui a mis en évidence les forces, faiblesses, opportunités et menaces du secteur de l’AEP en milieu urbain et sur les résultats du premier Atelier organisé en Octobre 2005 qui en a fixé les grandes lignes. Cette stratégie a été validée lors du deuxième Atelier tenu le 7 Décembre 2005 à Cotonou et qui a regroupé les principaux intervenants du secteur de l’eau.
     Le présent document comprend deux (02) parties :
 Partie I :  Synthèse du Diagnostic stratégique de l’AEP en milieu urbain
 Partie II : Stratégie nationale de l’AEP en milieu urbain pour la période 2006-2015.

 

      Pour en savoir plus, télécharger les documents suivants :

  

Decret_Strategie_AEP_MU.pdf

Arrete_Strategie_AEP_MU.pdf

Document_Strategie_AEP_MU.pdf

 
Free Joomla Templates by JoomlaShine.com